Choisir la langue :
Master 2 sociologie et anthropologie des enjeux urbains

Présentation de la formation

Programme des enseignements du Master 2 SAEU

 

Semestre 3 – 30 ECTS

Cours thématiques

 

UE 3.1    Villes et cultures (3 ects) - Jacques Lemière & Dietmar Loch

UE 3.2    Les territoires du contrôle social (3 ects) - Gilles Chantraine et Grégory Salle

UE 3.3    Action publique et politique de la ville (3 ects) - Abdelhafid Hammouche

UE 3.4    Formes et dynamiques des inégalités et de la ségrégation urbaine (3 ects) - Cécile Vignal, Judith Hayem, Zahra Sayouri, Abdelhafid Hammouche,

              Dietmar Loch, Hélène Melin, Juliette Verdière

UE 3.5    Sociologie du logement et de l’habitat (3 ects) - Cécile Vignal et Zahra Sayouri

 

Méthodes et savoir-faire

UE 3.6    Ethnographie et analyse des entretiens (3 ects) - Judith Hayem

UE 3.7    Outils d'analyse urbaine : modèles, planification et politique (3 ects) - Philippe Menerault et Didier Paris

UE 3.8    Introduction à la cartographie (1 ects) - Jean-Paul Sanderson

UE 3.9    Métiers de la ville et savoir-faire professionnels (2 ects) - Zahra Sayouri

UE 3.10 Atelier d'études sur projet collectif d'expertise (6 ects) - Cécile Vignal et Zahra Sayouri

 

►Semestre 4 – 30 ECTS

 

UE 4.1    Atelier d'écriture pour les sciences sociales (ED) (2 ects) - Hélène Melin et Zahra Sayouri

UE 4.2    Participation au séminaire de l'un des axes du Clersé (2 ects)

UE 4.3    Mémoire de recherche ou stage (26 ects)

 

Mémoire de recherche ou mémoire de stage

 

►Recherche

 

Le M2 SAEU propose une formation à la recherche urbaine. Les étudiants qui choisissent cette voie devront réaliser un mémoire de recherche sur un sujet défini par eux et en relation avec un.e directeur.trice de mémoire choisi parmi les enseignants-chercheurs, et chercheurs de l’équipe pédagogique et du laboratoire CLERSÉ UMR 8019 (CNRS- Université de Lille).

Dans leur mémoire de recherche, ils devront montrer leur capacité à problématiser une question en se situant dans le champ de la sociologie et de l’anthropologie urbaine, à définir le mode de recueil de données nécessaires pour répondre à cette question, à mettre en œuvre ce recueil (enquête de terrain, analyse de bases de données, archives), à analyser les résultats et à les restituer par la rédaction du mémoire.

Le mémoire sera réalisé au cours de l’année universitaire avec une phase d’enquête et de rédaction de mars à août. À noter que certain.e.s étudiant.e.s réalisent parfois un stage sur cette période, lorsque l’objet de la recherche nécessite une observation de pratiques professionnelles ou habitantes dans une collectivité ou service de l’État, une association. Le mémoire de recherche sera soutenu oralement devant un jury en sep­tembre.

Pour les étudiants qui suivent leur année de Master 2 dans le cadre de procédures de mobilité avec des établissements universitaires étrangers, le mémoire doit être soutenu dans l’université où l’étudiant est inscrit (et qui délivre le diplôme).

Cf. page 30 de ce livret sur les possibilités de mobilités internationales.

Contacts : Judith Hayem, Maître de conférences en Anthropologie, Responsable des Relations internationales de la FSES secteur Sociologie et Anthropologie : judith.hayem@univ-lille1.fr et Nicolas Pottiez, Coordinateur partenariat et coopération internationale Faculté de SES : nicolas.pottiez@univ-lille1.fr

 

►Stage

 

Le stage, d’une durée de 6 mois, se déroule entre mars et août. Il peut être effectué dans différents domaines de la vie urbaine (habitat, vie sociale, immigration, éducation, transport, sécurité, citoyenneté, etc.), et ceci dans une structure institutionnelle des collectivités territoriales, dans une association ou dans une organisation privée.

Le mémoire de stage présentera l’organisme d’accueil dans son con­texte institu­tionnel, l’objectif du stage, les tâches qui ont été confiées au stagiaire ainsi qu’une analyse des actions développées. Il montrera comment les acquis théorique et empirique de la sociologie et de l’anthropologie ont pu être mis à profit pour mener à bien l’étude ou la mission qui lui a été donnée. Il pourra ainsi rendre compte des effets et interactions entre les acteurs professionnels de la ville et les habitants, les citoyens, les associations, etc.

Le mémoire de stage sera réalisé au cours de l’année universitaire sous la direction d’un des enseignants-chercheurs, PAST et chercheurs de l’équipe pédagogique et du laboratoire CLERSÉ UMR 8019 (CNRS- Université de Lille). Il sera soutenu orale­ment en septembre devant un jury.

Quelques exemples d’employeurs d’étudiants en stage :

Les Municipalités de Lille, Roubaix, Tourcoing, Hem, Villeneuve d’Ascq, Grande-Synthe (Direction de la politique de la ville, Direction de l’Habitat, Direction générale des services, politiques de prévention, etc.)
La Métropole Européenne de Lille
Les bailleurs sociaux : Lille Métropole Habitat, Villogia, SLE Habitat Groupe CMH,
Les sociétés d’aménagement et société d’économie mixte (La Fabrique des quartiers, SPL Euralille, SEM Ville renouvelée)
Les centres sociaux (Tourcoing, Roubaix)
l’Ecole nationale de la protection juridique de la jeunesse (ENPJJ),
Les associations : FNARS Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale, Fondation Abbé Pierre, Droits au Logement, etc.

 

Accompagnement à la recherche de stage : Zahra Sayouri, Maître de conférences associée (PAST) / Direction Mission d’appui Stratégique Ville de Roubaix. zahra.sayouri@univ-lille1.fr

 

Bureau d’aide à l’insertion professionnelle : http://pass-pro.univ-lille1.fr/

 

Service Universitaire Accompagnement Information Orientation : http://suaio.univ-lille1.fr/accueil/

 

 

SOUTENANCE DU mémoire DE RECHERCHE OU DE Stage

 

Le mémoire du Master 2 sera remis au secrétariat en trois exemplaires, au minimum 7 jours avant la date de soutenance. La soutenance du mémoire peut s'effectuer au cours de deux périodes :

a) à la mi-juin pour les étudiants souhaitant terminer leur formation à cette date ;

b) en septembre :

audition publique des étudiants candidats à une allocation ou une bourse de thèse, suivie d’un jury qui effectue le classement de ces candidats, en général début sep­tembre ;
audition publique devant les nouveaux étudiants de la promo, courant septembre pour les autres étudiants.